• Chapitre second.

    Chapitre second.

    Une semaine était passé et Jeanne avait retrouvé le sourire. Elle ne s'était jamais sentie si heureuse, si vivante. Chose étonnante, ses amis n'avaient pas remarqué ce changement d'humeur. Peut-être avaient-ils d'autres problèmes en tête ? De toute façon, elle s'en fichait. Elle voulait vivre sa vie au jour le jour désormais. La seule chose qui lui manquait, c'était Andrew. Elle le regardait de temps en temps chahuter avec ses amis et rire avec des filles... Elle n'était pas proche de lui. Elle le savait. En tout, elle avait réussi à ne lui parler que deux ou trois fois maximum. Ce serai même étonnant qu'il connaisse son prénom à elle. Malheureusement... Mais à ce moment, elle était tellement perdu dans ses pensées qu'elle ne vit pas la balle arriver vers elle. Quand elle la remarqua, c'était trop tard : elle l'avait touché de pleins fouet. Elle n'eût le temps d'apercevoir ses amis accourir auprès d'elle avant qu'elle ne s'évanouisse.

    Lorsqu'elle se réveilla, elle était dans sa chambre, dans son lit. Mais personne pour l'accueillir. Personne à son chevet pour veiller sur elle. Tant pis, elle s'en passerait. Après tout, n'était elle pas décidée à vivre au jour le jour ? Qu'importe si personne n'était avec elle. Du moment qu'elle se sentait heureuse, il n'y avait que ça qui importait.
    Elle se retourna dans son lit et remarqua une enveloppe posé sur sa table de chevet. Elle la prit et commença à la lire :

    " Je suis désolée de ne pas être là mais je devais partir à une réunion importante, comprends-tu ? Ton père étant partit, lui aussi, en voyage d'affaire, tu te retrouves seule pour dîner ce soir. Oh, mais ne t'inquiètes pas ! J'ai prévu ton repas, il est dans le frigo.
    J'espère que ça ira mieux ma puce.

    Bisou,

    Maman."

    Encore seule. Encore, une énième fois à manger des plats réchauffés. Et puis zut. Elle n'allait pas ce laisser abattre ! Soudain, elle se rappela pourquoi elle s'était évanouie. Elle se releva et ris.

    Tu as raison? Mieux vaut en rire qu'en pleurer.
    - Matt !

    Alors la conversation de la fois précédente n'était pas un rêve...

    Non. Je suis bien réel. Du moins dans ta tête. Mais tu n'es pas folle, hein ! Ne vas pas croire que..
    - Ahah, c'est bon Matt. Je sais. j'ai compris.
    V-Vraiment ?!
    - Oui ! Tu es mon ange gardien rien qu'à moi !
    Euh.. E-enfin, oui.
    - Mon ange chéri ..
    Qué.. Arrêtes de me faire marcher !
    - J'ignorais qu'on pouvait faire perdre leur moyens au anges si facilement !
    Hum.
    - Tu boudes ? Alleeeez, je rigole ! Je te taquine !

    Elle se mit de nouveau à rire. Matt perdait vite ses moyens, c'était mignon.

    J-Je.. C'est méchant !
    - Meuh nan..
    Tu es bien différente de d'habitude.

    Oui peut-être qu'elle n'était plus comme avant, mais maintenant elle profitait de la vie. N'est-ce pas mieux ainsi ? Et puis, si Matt était son ange gardien, il devait se réjouir de son bonheur, non ?

    - Je sais. Et j'aime ça !
    Tu es bien frivole avec les garçons.

    C'est vrai qu'en y repensant, elle avait, d'une certaine manière, draguer quelques uns de ses amis. Baah.. Ce n'était pas bien grave.

    - Je fais ça pour m'amuser. Et puis, ils le savent.
    Justement, les garçons n'ont pas toujours de bonnes intentions. Ils peuvent aussi s'amuser avec toi.
    - Roh, ils ne sont pas comme ça. Et puis, depuis quand tu me fais la morale Papy ?
    Tu vas avoir mauvaise réputation. A par si c'est comme cela que tu veux que Andrew te remarque..

    Il avait touché un point sensible. D'un autre côté, il avait raison. Si Andrew la prenait pour ce genre de fille, il ne s'intéresserait pas du tout à elle. Il ne la regarderait même pas.

    - Oui. Tu as raison. Merci...
    C'est normal. C'est mon bouleau de te remettre sur le droit chemin.
    - Il faut combien d'année d'études pour faire bonne soeur dans un couvent ?
    N'exagères pas, je ne suis pas si sévère que ça. Je veux t'aider. Tu es fragile.
    - Je sais, tu me l'as déjà dit...

    Pour une raison inconnue, elle aurait voulu qu'il se tienne là, devant elle. Elle aurait voulu le voir en chair et en os, le sentir entre ses bras. Comme s'il avait lu dans ses pensées, ce qui est à mon avis très probable vu qu'il est dans sa tête, elle eu la même impression que la dernière fois : il la serrait contre lui. Elle ne pouvait pas sentir sa chaleur humaine, mais elle pouvait sentir une vague odeur vanillé.

     - Tu crois qu'on peut tomber amoureuse de son ange gardien ?
    Je ne sais pas.

    L'impression disparut presque aussitôt qu'elle eût posé cette question.

    - Ce n'est pas ce que je voulais dire.. Je me demandais just-
    Je sais, ne t'en fais pas. Mais s'il te plaît, ne soit plus frivole avec les garçons. Cela risquerait de t'apporter des problèmes.
    - Oui.
    Promets-le moi. Je t'en pris.
    - Je te le promet Matt.

    Elle essaya de sourire pour le rassurer, mais elle se souvint qu'il ne pouvait pas la voir.

    Merci. Et si, je peut te voir.
    - Même quand je me lave ?!
    Rassures toi, je ne te suis pas jusque là. Je te laisse une part d'intimité.

    Elle fut soulagée de cette affirmation.
    Elle se rallongea dans son lit et, comme quand ils s'étaient parlés pour la première fois, elle se rendormit.


    Voilàà, le chapitre second est finis :D (Chapitre qui ne mène à rien du tout.)

    Dites moi ce que vous en pensez ! En commentaire, évidement é.é

    « Chapitre premier.Pour le fun, j'écris cet article. (Problème ?) U.u »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Mars 2014 à 17:53

    J'adore !! (je sais c'est pas super comme description mais ca vient du cœur) Quand tu écris le prochain chapitre ? Je vais avoir du mal à attendre !!

    2
    Vendredi 28 Mars 2014 à 17:56

    Mercii ! C'est pas grave, ça me fait plaisir quand même :D
    J'écris, normalement, le prochain chapitre ce soir ! °^°

    3
    Vendredi 28 Mars 2014 à 17:57

    Super ! J'ai trop hates !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :