• Essence d'une vie étudiante

    Essence de la vie étudiante Essence de la vie étudiante

    © photographies par strangecheshire.


         Le bordeaux est vraiment l'une des plus somptueuses couleurs, et secrètement une de celles que j'apprécie le plus, comme vous l'aurez sans aucun doute remarqué au vu de mon blog. Ce qu'il y a d'admirable à Amiens, c'est que cette couleur est assez présente, comme vous pouvez sciemment le voir sur ces photographies. 

    En septembre, afin de commencer mes études, j'ai dû prendre mon envol et partir vivre seule dans un modeste studio sans mes parents. Pour dire vrai, je pensais que cette nouvelle étape dans ma vie qui est de me montrer indépendante du jour au lendemain se serait révélée beaucoup plus dur que ça. J'estime tout de même que cette partie a été grandement facilité par le fait que je suis enfant unique ayant depuis ma naissance, l'habitude d'être souvent seule. Toutefois, étant bordélique (ne passons pas par quatre chemins), je pensais vraiment que ce serait dur pour moi de m'organiser pour le ménage, qu'un capharnaüm sans nom s'installerait rapidement. Et pour l'instant, bien que cela ne fasse que 5/6 mois, j'estime plutôt bien m'en sortir contrairement à d'autres étudiants de ma connaissance. Surtout en ce qui concerne la lessive, contrairement à certains qui rentrent chez leurs parents pour que leur p'tite maman leur fasse, je le fais moi-même. Honnêtement, je ne comprends pas ces personnes là. D'autant que certains ont la vingtaine passée !  Surtout qu'ils habitent souvent loin de chez eux.

    Tout ça me dépasse, mais me rassure en ce qui concerne ma "maturité" de ce côté là : je ne suis donc pas un cas désespéré, j'ai encore des chances de ne pas me laisser submerger par la paresse et la saleté. Je ne vais pas vous le cacher, j'ai vraiment peur de vivre plus tard dans un appartement dans lequel le désordre régnerait. Du coup je fais tout pour être maniaque. Et pour vous dire, je trouve que j'arrive à mieux me concentrer dans un endroit rangé et bien entretenu plutôt que dans une studio envahit de piles de vêtements par-ci par-là et de miettes laissées à l'abandon. Il y a une angoisse en moins. Puis, on subit déjà assez de pollution en ville avec tous ces pots d'échappements, ce serait dommage de se rajouter des risques pour la santé ! Ce que je fais, c'est que je me fixe une journée où je n'ai pas cours et où j'ai le temps afin de faire tout d'un coup : grand ménage, c'est-à-dire aspirateur, serpillière, machines, poussière. Comme ça, une fois la motivation enclenchée, je ne m'arrête plus ! 

    Pour ce qui est de la cuisine, là ce n'est pas trop ça, je l'admets. Je n'ai pas de four et très peu de place pour cuisiner, donc les plats vites-faits sont les bienvenus, notamment les conserves, les nouilles instantanées (qui remplissent ma vie), et les soupes. La majorité des courses sont faites par mes parents pour m'éviter des frais supplémentaires et trop onéreux à payer en plus de mon loyer. Le midi à la fac, c'est un sandwich que je m'achète à la cafette étant donné que nous n'avons pas de restaurant/cantine avec de vrais plats. De toute façon c'est très bien, je suis fane de leur sandwich tomate, mozzarella, pesto. Je vous conseille fortement cet assortiment, c'est léger, végétarien (car pas besoin de manger de viande à tous les repas après tout), et goûtu. Toutefois, pour éviter toute déshydratation dans la journée qui me causerait alors le début d'une migraine, je prends toujours avec moi ma gourde. Et de toute façon je suis anti-cristalline (que je trouve trop amer), donc je remplis ma gourde de vittel (qui est toute douce ♥), et bien meilleur que l'eau du robinet amère et remplit d'adoucisseur d'eau. Eh oui, je suis une fine bouche (pour ne pas dire chiante) en matière d'eau!

    J'aime bien me balader, il y a beaucoup de choses à faire à Amiens. Qu'importe si je suis seule, je suis plus libre de mes mouvements ainsi. Toutefois, c'est toujours sympas de sortir en ville avec des amis pour découvrir des p'tits coins sympas comme Bubble Crêpe à Amiens ! Ce sont des gaufres très jolies où on peut choisir sa garniture. J'ai par exemple choisi leur recette "cookie folie" qui se constitue de chantilly, nutella, coulis au chocolat, et morceaux de cookies. Un vrai délice, surtout quand tu viens de braver le froid humide de l'hiver qui pénètre ta peau sans une once de pitié ! La gaufre bubble toute chaude réchauffe agréablement et est un vrai régal pour les papilles les plus gourmandes.

    Essence d'une vie étudiante    Essence d'une vie étudiante

    © photographies par strangecheshire.


    Mon kit de survie pour sortir en ville et aller en cours
    se constitue ainsi : bouteille d'eau, porte-feuille avec mes cartes (étudiante qui permet parfois une réduction, bancaire, identité, et cetera), bouillotte de poche, mouchoirs, trousse avec médicaments essentiels comme spasfons, doliprane, baume à lèvre, boite spéciale fille (on se comprend), barre de céréales pour bien commencer la journée ou en cas de petit creux lors d'un cours magistral, carte de bus, trousse, feuilles (parfois ordi lors des cm), batterie externe. L'application ametis pour les horaires de bus (quand ils les respectent....) m'est également indispensable, d'où la nécessité de garder une importante réserve de batterie de téléphone ! Et enfin, un parapluie car bordel, nous sommes en Picardie et qui dit Picardie dit : aveeeeerse.

    Je passe beaucoup de temps sur mes cours et je tente de rattraper mes heures de lectures perdues. Je m'intéresse beaucoup à la poésie en ce moment, je suis très classique, ou prose philosophique. J'ai pas mal d'écrivain japonais sur ma table de chevet comme Sôseki ou Mishima (qui m'a charmé avec Le pavillon d'or, depuis j'ai encore plus l'envie de retourner au Japon rien que pour admirer la poésie des paysages et leur beauté). Je passe beaucoup moins d'heures à dormir et paresser : c'est sans doute là une bonne chose, car au lycée je me languissais énormément !

     

    « Mais je pouvais regarder [le Pavillon d'Or] cent fois : le fait qu'il fût là m'accablait d'émerveillement ; et, revenant au grand hall il me semblait que si, soudain, je me retournais pour le voir encore, sa silhouette, comme celle d'Eurydice, instantanément, s'effacerait. »

    Par contre, fait étrange, j'ai l'impression que depuis que je suis en ville, mon odorat s'est développé. Je sens des choses que certains ne sentent pas (suis-je folle ?), et j'arrive même à sentir la vrai odeur des gens sans leur parfum, même mon odeur à moi et c'est très chiant (pas que je sente mauvais hein). Du coup, les mauvaises odeurs sont beaucoup plus difficiles à supporter quand il y en a, c'est terrible. Pourquoi raconter ça ? Car j'ai peur de finir comme Jean-Baptiste Grenouille dans Le Parfum (je devrais d'ailleurs regarder la série sur netflix qui, quoi que, ne me tente pas trop mais bon).

    Ainsi s'achève cet article sur ma petite vie étudiante et la façon dont je m'en sors seule. Je vous ai partagé mon ressenti sur cette expérience dans l'espoir de rassurer certains d'entre vous, pour bien montrer que même moi qui suis hypersensible et facilement angoissée, j'arrive à m'en sortir seule (pour l'instant) !

    strangecheshire.

    « Vie d'artisteLookbook | Hiver 2019 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Janvier à 09:00

    Hey !

    Super article ! Côté ménage je suis un peu comme toi, c'est-à-dire un peu trop bordélique et je ne range que  tout les dix jours... je ne suis pas encore dans un appart' seule, mais j'ai bien peur des dégâts que je risque de causer ! Il y a toujours plus pire que nous en matière de rangement de toute façon (je dis ça pour me rassurer) !  C'est super que tu sois dans une nouvelle ville, tout est à découvrir, ça donne envie de se balader pendant des heures pour tout connaitre !

    La poésie japonaise...j'aime énormément ça, c'est tellement raffiné, esthétique, on ressent toute la culture nippone, c'est vraiment dingue !

    Pour le coût de ton odorat, bon courage, car les mauvaises odeurs sont un peu partout...

    Bye !

      • Dimanche 27 Janvier à 18:06

        Merci beaucoup ! Je pense que si je suis devenue assez maniaque depuis

        que je suis seule, c'est parce-que je vis dans un studio de 18m carré et de ce fait, si certaines choses sont mal rangées, beh je le vois tout de suite et c'est tout le temps dans mon champs de vision : doncc'est stressant, donc je range ! Mais je ne suis pas certaine d'être aussi soignée dans un grand appart ou une grande maison par contre !

        Exactement ! et contrairement aux textes occidentales qui parlent beaucoup d'amour et de souffrance, ici leur texte sont remplis de joie et savent nous transmettre avec raffinement la beauté de la nature ! 

        Haha, merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :