• | Tsubaki-chou Lonely Planet


    Des shôjô mignons pour se détendre

    Synopsis
    Fumi Ohno est une lycéenne qui vit seule aux côtés de son père depuis la mort de sa mère. Leur condition précaire les oblige à faire attention à leurs dépenses. Mais son père, noyé de dettes, finit par demander à sa fille de vivre par ses propres moyens.

    Choquée par cette annonce, la jeune fille rebondit rapidement en décidant de devenir gouvernante afin de gagner sa vie, tout en continuant ses études. Elle commence alors à travailler pour Akatsuki Kibikino, un jeune écrivain rustre au premier abord. Mais en apprenant la situation personnelle de Fumi, ce dernier lui propose de l’héberger.

    (Source : Nautiljon)
    Scan français : scan-manga 

     Des shôjô mignons pour se détendre Des shôjô mignons pour se détendre  Des shôjô mignons pour se détendre


    Un shôjô du même auteur que Daytime Shooting Star qui se lit facilement, sans être cucul. La relation entre les deux protagonistes se développent doucement, c'est ce qui est bien dans le scénario. C'est plus réaliste que la plupart des shôjô où la fille tombe amoureuse dès le début. Il est mignon, léger, et parfois nous enseigne des petites anecdotes historiques comme sur le Shinsen Gumi par exemple. Les personnages ne sont pas énervants, l'héroïne pouvant même faire penser à Nika dans Switch Girl!! pour son côté fan des promotions en tout genre.

    Toutefois, les personnages secondaires ne sont pour l'instant pas assez présent dans les scans que j'ai pu lire. Mais ils font petit à petit des apparitions récurrentes de leur côté, en espérant mieux les connaître dans les futurs chapitres! Les dessins restent cependant très beau, on reconnait bien le style de la mangaka.

    | Short Cake Cake


    Des shôjô mignons pour se détendre

    Synopsis
    Ten Serizawa vit tellement loin de son école qu'il lui faut deux heures de bus pour arriver à l'heure. Ayant choisi elle-même cette méthode, elle ne regrette pas décision. Un jour, sa meilleure amie Ageha, va lui faire découvrir la maison d'hôtes dans laquelle elle vit. D'abord un peu effrayée mais malgré tout très curieuse, elle va commencer à réfléchir à y emménager, surtout après sa rencontre avec Chiaki, un pensionnaire bien mystérieux.

    (source: Nautiljon)
    Scan français : Scan-manga

    Des shôjô mignons pour se détendre    Des shôjô mignons pour se détendre


     Un manga adorable qui met de la couleur dans vos vie. J'adore le design de l'héroïne, elle change des autres shôjô où elles sont soit banale, soit avec de grands yeux ultra laid. On pourrait penser qu'elle fait parti d'un shonen ! Bon, par contre, les personnages masculins sont un peu clichés : le coureur de jupon qui n'est jamais tombé réellement amoureux, le gars qui sait pas trop ce qu'est l'amour et qui est un peu froid, et l'autre, bah, c'est l'autre.

    Il se lit sans prise de tête, avec une limonade sous le soleil !

    | Living no Matsunaga-san


    Des shôjô mignons pour se détendre

    Synopsis
    Pour sa seconde année de lycée, Miko Sonoda part vivre dans une pension familiale tenue par son oncle. Très vite, elle y fait la rencontre des pensionnaires ; Jun Matsunaga, un designer qui de prime abord semble plutôt de mauvaise humeur, Asaki Onuki, une jolie manucure, Ryo Hojo, un étudiant à l'université, Akane Hattori, une femme qui reste dans sa chambre, Kentaro Suzuki, un playboy un peu sans gêne ainsi que Sabako, le chat de la maison. Commence alors un nouveau quotidien plutôt mouvementé pour la jeune fille !

    (source : Nautiljon)
    Scan français : scan-manga

    Des shôjô mignons pour se détendre  Des shôjô mignons pour se détendre


     Alors déjà, ce shôjô me fait terriblement penser aux shôjô des années 80/90 comme Boys over Flowers avec ses personnages secondaires dans le sens où ils sont beaucoup plus présents dès les premiers chapitres et sont humains, loin d'être parfait. De plus, même si on sait directement avec qui l'héroïne va finir (il me semble qu'il n'y a pas d'éternel triangle amoureux qui met du suspens inutile alors qu'on sait déjà avec qui l'héroïne va finir) car bah, c'est dit dans le titre, clairement. Même si l'héroïne est un peu clichée dans son design, elle est à l'image des lycéennes japonaises dans son caractère je dirai. Mais le héros, enfin un héros humain qu'on pourrait vraiment rencontré dans la vie ! Il est loin des clichés de bad boy qu'on retrouve tout le temp. De plus, son design sort également de l'ordinaire, j'adore les dessins !

    De plus, dès les premiers chapitres, on s'attache aux personnages. Ils vivent des situations normales et ont des réactions normales. Tout ça avec une pointe d'humour sans trop en faire. J'espère réellement qu'il sera bientôt licencié en France car c'est un coup de cœur.

    | Yuugure Light


    Des shôjô mignons pour se détendre

    Synopsis 
    Chinami Andou est une jeune collégienne vivant actuellement avec son père dans une nouvelle résidence. Depuis qu'elle a apprit que son père veut se remarier avec l'une des voisines, elle ne lui sourit plus. Cherchant à faire des efforts, elle va quand même tenter de découvrir cette femme et de faire la connaissance de sa fille Kazune Sakurai. Sa vie va prendre un autre tournant quand elle va également faire la rencontre des frères Souma.

    (Source : nautiljon)
    Scan français : scan-manga

     Des shôjô mignons pour se détendre Des shôjô mignons pour se détendre Des shôjô mignons pour se détendre


     Un shôjô mignon avec une héroïne mignonne qui ne se laisse pas marcher sur les pieds (alleouiaaa) et qui dit ce qu'elle pense (du moins, quand ça ne concerne pas ses sentiments). Contrairement à certaines héroïnes ultra niaises, elle va jusqu'à se sacrifier pour le bonheur de son entourage, et ça c'est beau, quitte à en souffrir. Sa demi-sœur, un peu niaise par contre, reste cute malgré tout, quoiqu'un peu énervante par moment. On a envie de la secouer parfois (pour une fois que ce n'est pas l'héroïne!). Les deux frères ont leur propre caractère, avec un grand frère très intéressant. Personnellement,même si son caractère peut être un peu cliché, je l'aime bien. Il est moins banal que son petit frère qui passe limite inaperçu alors que .. (?)

    Enfin, une héroïne forte et convaincante, avec un scénario pas niais et qui sort des sentiers battu à sa façon.


    Strangecheshire

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique